Catégories
Notes

La livraison par drone prend son envol

On en parle depuis quelques années, mais un drone de livraison pourrait bientôt se poser près de chez soi. Il y a eu au cours des dernières semaines non pas une mais plusieurs nouvelles liées à l’arrivée imminente de la livraison par drone, peut-être même près de chez vous!

Air Canada annonce qu’il fera de la livraison par drones

Air Canada Cargo a conclu une entente exclusive de 10 ans avec la compagnie Drone Delivery Canada pour faire des livraisons par drones partout au Canada, pour proposer « des solutions rentables aux problèmes complexes liés à la chaîne d’approvisionnement dans les marchés non traditionnels, notamment dans les collectivités éloignées du Canada ».

On parle de livraison de marchandises, pas (encore) de passagers. Le premier client de la compagnie Drone Delivery Canada est la Moose Cree First Nation, en Ontario. La compagnie veut rejoindre environ 200 des 1000 communautés considérées éloignées au Canada d’ici 5 ans.

Un drone qui peut livrer jusqu’à 400 livres!

La compagnie a plusieurs drones de différentes capacité, du Sparrow, qui transporte 2 kilos/10 livres, jusqu’au Condor, dévoilé en février dernier, qui peut transporter plusieurs paquets d’un poids total qui va jusqu’à 180 kilos (400 livres) de chargement, qui vole à 120 km/h avec une portée allant jusqu’à 200 kilomètres. On dirait un hélicoptère, mais sans pilote, avec hélices de 6 mètres (20 pieds) d’envergure!

Air Canada considère d’utiliser des drones pour faire des livraisons sur quelques 150 000 routes de livraisons par drones prévues au Canada, qui doivent être approuvées par Transport Canada.

Le concept de « dernier mile » en région est très intéressant; si il y eu beaucoup d’investissements pour offrir la livraison le lendemain ou la journée même dans les grands centres urbains, on est loin de ça en région, qui sont encore très mal desservies. Il sera possible de presque tout livrer plus efficacement; nourriture, courrier, pièces de rechange…

Amazon dévoile son nouveau drone de livraison

Jeff Bezos, le grand patron d’Amazon, à dévoilé début juin un nouveau modèle de drone de livraison de son service Prime Air, dans le cadre de sa conférence Re:Mars.

Le nouveau drone peut parcourir environ 24 km, transporter des colis d’un peu plus de 2 kilos (5 livres); une livraison d’Amazon pourrait se poser chez soi en moins de 30 minutes!

Le nouveau drone de livraison d’Amazon

Le drone a un fonctionnement hybride: il décolle à la verticale comme un hélicoptère, mais ses hélices pivotent pour voler plus efficacement à l’horizontale (ça m’a fait un peu penser à un Tie Fighter de Star Wars); elles pivotent encore pour se poser.

Il utilise l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine (évidemment!) pour se diriger, au cas où des situations imprévues arriveraient – détection de collision mais aussi obstacles volants (d’autres drones, des avions!), mais aussi fixes – des câbles, des branches ou des cordes à linge qui pourraient être dans le chemin.

Et les drones sont électriques, donc seraient plus écologiques que des options à moteur à essence.

On rappelle que le service Prime Air d’Amazon a été annoncé en grande pompe en 2013.

Des burgers livrés par drones dès cet été par Uber Eats

Uber a annoncé qu’il allait tester cet été la livraison par drones à San Diego cet été, dans des zones jugées sécuritaires. La livraison serait plus rapide que la livraison en vélo ou en voiture… Les drones pourraient se poser sur le toit de voitures Uber stationnées (identifiées par un code QR pour qu’elles soient reconnues par les drones), pour qu’un humain termine la livraison. Une livraison coûterait environ 8,50$, le prix d’une livraison régulière. Un des premiers partenaire est la chaîne McDonald, qui a conçu des emballages spéciaux pour protéger le précieux contenu.

Est-ce que la livraison pour drone va décoller pour vrai?

… Ça pourrait aussi rester un rêve, comme la voiture volante ou la nourriture en pillule. Mais les projets se multiplient!

En mars, UPS a fait un projet pilote de livraisons commerciales – payantes – d’échantillons médicaux pour un hôpital en Caroline du Nord, le premier du genre approuvé par le Federal Aviation Association américain, qui gère l’aviation civile.

En 2017, UPS testait un des drones qui décollaient des camions de livraisons pour livrer plus vite des colis en région rurale.

Google est aussi dans la course

UGoogle est aussi dans la course: Wing Aviation LLC (une division d’Alphabet), a été fin avril la première compagnie de drone à avoir la même certification que les petites compagnies aériennes aux États-Unis, et prévoit commencer à livrer sous peu dans deux petites communautés rurales de Virginie.

Et on se concentre ici seulement sur la livraison! Parce que même s’ils sont un peu passés de mode comme jouet, les drones commerciaux, plus gros et performants, peuvent aussi servir pour toutes sortes d’applications dans le domaine pétrolier et des mines, l’agriculture, la foresterie, la construction, pour remplacer des camions, des hélicoptères et des avions… On a pas fini d’en voir voler!

P.

Drone Uber taxi volant Elevate Jaunt Air Mobility
Un drone d’Uber comme taxi volant…

Mais aussi des drones avec passagers

Et comme si ce n’était pas assez, Uber a dévoilé dans sa conférence Uber Elevate un nouveau partenaire pour sa flotte de drones taxis, Jaunt Air Mobility. Il devrait voler d’ici 2023!

Par pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.