Écouteurs Aftershokz OpenComm: rien dans les oreilles

Les écouteurs OpenComm d’Aftershokz vont plaire à ceux qui trouvent inconfortables les écouteurs traditionnels dans ou sur les oreilles, et qui veulent rester conscients de leur environnement. Ils utilisent la conduction osseuse pour faire vibrer notre crâne. Comme on n’a rien dans les oreilles, on continue de tout entendre autour de soi!

Le design est impeccable: ils sont très légers, et ne tomberont jamais des oreilles en raison de l’arceau qui repose sur la nuque. La qualité sonore est très correcte, pour de la musique d’ambiance, les podcasts et les appels téléphoniques. Il s’agit de la 7e génération des écouteurs Aftershokz. C’est beaucoup mieux que dans mes souvenirs d’essai du modèle d’il y a quelques années! Les audiophiles vont toutefois grincer des dents: il ne faut pas s’attendre à entendre toutes les subtiles nuances de sa musique.

Pourquoi la conduction osseuse?

Utiliser des écouteurs à induction osseuse est assez particulier. Il faut poser l’arche sur les oreilles, et les vibreurs reposent sur l’os devant l’oreille, pas devant le conduit auditif. Les parties appuyées sur l’os feront vibrer notre crâne. On pourra entendra la musique comme si on était sous l’eau même si on met les doigts dans ses oreilles! À fort volume, on pourra ressentir une vibration qui chatouille. Dans une pièce silencieuse, les gens autour pourraient aussi entendre ce qu’on écoute.

Même s’il n’y a pas d’annulation active de bruit, le son conduit directement dans son crâne restera audible même si le niveau sonore ambiant est élevé.

Un inconvénient: la qualité sonore des écouteurs Aftershokz change beaucoup en fonction de la position des vibreurs sur les tempes. L’endroit pour obtenir la meilleure qualité sonore ne sera pas nécessairement là où ils vont reposer naturellement quand on bouge la tête.

Pour mieux capter la voix lors des appels, un micro avec annulation de bruit peut être déployé à l’angle désiré. Il est discret et très efficace, et on peut le ranger si on utilise les écouteurs pendant qu’on mange, par exemple.

Autonomie

Écouteurs conduction osseuse Aftershokz OpenComm
Les écouteurs à conduction osseuse OpenComm d’Aftershokz

L’autonomie annoncée va jusqu’à 16 heures de conversations ou 8 heures d’écoute de musique sans fil. Cinq minutes de recharge ajoutent deux heures d’autonomie à ses Aftershokz OpenComm. Un fil magnétique propriétaire est nécessaire, à ne pas oublier ni perdre.

Combien coûtent les écouteurs OpenComm d’Aftershokz au Canada?

Les écouteurs à conduction osseuse Aftershokz OpenComm coûtent 209 CAD. Ils ont deux ans de garantie.

Si les écouteurs conventionnels ne conviennent pas à nos oreilles et que la qualité sonore pour la musique n’est pas une priorité, les écouteurs à conduction osseuse sont une option à considérer. Surtout si rester conscient de son environnement est essentiel! Les parents qui ont des enfants à la maison pourraient apprécier, de même que les sportifs. (Des modèles sans micro conçus spécifiquement pour le sport sont offerts.)

J’ai utilisé les OpenComm pendant la rédaction de ce billet. J’écoutais une liste de musique d’ambiance pour la concentration de Chilled Cow. Après un moment, j’ai oublié qu’ils étaient sur mes oreilles! J’ai aussi bien aimé ne pas ressentir la sensation « l’aspiration » des dispositifs d’annulation de bruit.

P.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.