Techno – top et flops 2018

Tops flops techno top flop

Quels sont les tops et les flops technos de 2018? Côté produits, beaucoup d’évolutions, mais pas de révolutions. Côté entreprise, dur d’en trouver une qui a eu un parcours sans tache cette année. Il y a eu beaucoup plus deflops que de tops…

Les flops

Flop: Mark Zuckerg et Facebook

Une année remplie d’embuches pour Facebook!

L’affaire Cambridge Analytica , le témoignage au Congrès américain en avril, puis devant le Parlement européen en mai, fuite des données de 50 millions d’utilisateurs en raison d’une faille de sécurité… Et ça se termine par la révélation que des accords commerciaux auraient permis à 150 entreprises, dont Netflix, Spotify et Microsoft d’accéder à un peu trop de données de ses utilisateurs. Une année horrible pour Facebook!

… Mais qui a vraiment fermé son compte? Environ un million d’Européens quitteraient le réseau chaque trimestre depuis le début de l’année… C’est une goutte d’eau sur les 2,2 milliards d’utilisateurs de Facebook!

Flop: Bitcoin et les cryptomonnaies

Bitcoins bitcoins porte-monnaie portefeuille

Le Bitcoin a commencé l’année autour de 20 000 CAD… Et il vaut maintenant autour de 5000 CAD. La plupart des cryptomonnaies ont eu des chutes aussi importantes. Beaucoup « d’investisseurs » ont des regrets… Pour ce qui est de « garder sa valeur », elles ont des preuves à faire! Qui sait si elles vont remonter un jour… En attendant, n’oubliez pas les mots de passe pour les récupérer, on ne sait jamais!

Flop: la disparition de la prise d’écouteur et les « encoches » dans l’écran

Une espèce en voie d’extinction dans les téléphones haut de gamme: la bonne vieille prise d’écouteur, nous encourageant à passer à des écouteurs sans fil. C’est le cas pour les appareils d’Apple, Google, Huawei, OnePlus… La rumeur est que Samsung va aussi l’abandonner dans ses prochains modèles!

Pour diminuer la bordure en haut des écrans des téléphones, la plupart des manufacturiers (Apple, qui a lancé le bal en Amérique du Nord avec le iPhone X, Google, Huawei, OnePlus…) ont intégré les caméras et les capteurs de reconnaissance du visage dans l’écran. On se retrouve avec un écran qui a une diagonale plus grande, mais avec un drôle d’espace sombre en haut, pas très esthétique, tellement qu’on le dissimule dans l’interface…

Flop: Elon Musk

Pauvre Elon Musk, patron de Space X et de Tesla. Il a envoyé une Tesla Roadster au-delà de l’orbite de Mars, et dévoilé le tunnel test de sa Boring Compagny près de Los Angeles, qui pourrait révolutionner la circulation… Mais il a aussi écrit des tweets étranges qui ont changé le cours de l’action de Tesla, insulté publiquement un sauveteur en Thaïlande  et surtout, fumé un joint pendant une entrevue en direct!

Petit Flop: Huawei

La compagnie chinoise Huawei a décidé d’arriver en grande dans le marché canadien cette année, avec entre autres la commandite de matchs de hockey. La compagnie a vendu plus de 200 millions d’appareils dans le monde cette année, un record. On a aussi lancé  l’impressionnant téléphone Mate 20 Pro. L’appareil aurait été dans mes tops de l’année… Si ce n’était des soupçons d’espionnage, la pression du gouvernement américain pour empêcher la vente d’équipement 5G chez les pays aliés et l’arrestation de la directrice des finances de l’entreprise accusée de violations des sanctions avec l’Iran. Dur de se réjouir pour la compagnie! Mauvais timing, comme on dit… Bien hâte de voir comment la compagnie va rebondir…

Petit Top: Apple

En août, Apple a été la première compagnie à dépasser le cap du 1000 milliards de dollars américains (one trillion en anglais, un billion en français) en valeur boursière. Mais c’est redescendu depuis. Il faut dire qu’à part peut-être la Apple Watch 4, les produits lancés cette année par Apple ne m’ont pas vraiment emballé: on est loin des belles années de produits avec des innovations comme le iPhone ou le iPad! (Pour dire, la capitalisation boursière de Microsoft, l’éternel rival d’Apple, est un peu supérieure en ce moment.)

Top: les photos des téléphones

Plus besoin d’acheter d’appareil photo: la qualité des photos des appareils est impressionnante. Si on atteint certaines limites physiques (tailles des capteurs, qualités des objectifs), l’intelligence artificielle permet de détecter la scène et déterminer la photo optimale. On combine aussi l’information de 2, sinon 3 objectifs!

Top: la reconnaissance d’empreintes digitales dans l’écran

Une option offerte entre autres sur le Mate 20 Pro et le OnePlus 6T qui donne l’impression d’être dans le futur: poser son doigt sur l’écran de son téléphone pour que notre empreinte digitale soit reconnue. Plus besoin de chercher le capteur derrière le téléphone ou en bas de l’écran.

Top: les fausses nouvelles!

Un peu de sarcasme, ici: ce fut une très belle année pour les fausses nouvelles – espérons que ce soit la dernière! On découvre que les fausses nouvelles se disséminent plus vite que les vraies… Et que les humains sont en cause, pas les bots. On en constate aussi les effets: polarisation des opinions, modifier les résultats des élections, désinformations.

En 2019, pourquoi ne pas prendre le temps de vérifier une nouvelle avant de la partager, réfléchir au lieu de réagir?

Il faudra être de plus en plus vigilants avec l’arrivée des deepfakes – des vidéos modifiés de façon impressionnante qui permettent de faire dire ce qu’on veut à quelqu’un, et qui pourraient bientôt rendre les preuves par vidéos irrecevables…

Top: un soupçon d’espoir pour la vérité?

Internet s’organise de mieux en mieux pour réagir aux faussetés. Des internautes ont rapidement découvert qu’il y avait des problèmes dans le vidéo viral de l’ex-ingénieur de la NASA qui a créé un appareil pour attraper les voleurs de colis sur son balcon… Des réactions avaient été mises en scène…

Le vent pourrait rapidement tourner si partager des vidéos de qualité devient à la mode…

Le vrai top de l’année: Fortnite

Fortnite Samsung unpacked 2018 Note 9

Un jeu extrêmement populaire, sympathique, renouvelé régulièrement, avec plus de 200 millions d’utilisateurs. Les sportifs, les artistes, mais aussi les enfants font les danses du jeu. Celui dont on a le plus parlé sur Twitter, aussi le jeu le plus recherché sur Google! Qui serait devenu un réseau social en soi – on y joue pour passer du temps avec ses amis.

Un jeu qui génère énormément de revenus (plus de 300 millions USD pour le mois d’avril dernier!) même si jouer est complètement gratuit. Pourquoi ne pas l’essayer, avec vos enfants ou non?

P.

Publicités

Auteur : pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.