TikTok et WeChat bannies aux États-Unis, qu’est-ce que ça veut dire?

À moins d’un revirement de situation dramatique, les applications TikTok et WeChat seront bannies des boutiques d’applications (App Store pour les appareils Apple, Play Store sur Android) aux États-Unis dès ce dimanche 20 septembre.

  • TikTok, filiale du groupe chinois ByteDance, est une application pour publier des petits clips vidéos. Elle a près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde, dont environ 100 millions aux États-Unis.
  • WeChat est une application de clavardage et de chat vidéo très populaire en Chine (où elle sert aussi pour le transfert d’argent et le paiement mobile), mais aussi dans le monde. Elle est publiée par Tencent, un gros groupe chinois. Aux États-Unis, environ 3,3 millions d’utilisateurs l’utiliseraient chaque mois, pour communiquer avec la famille et des amis en Chine.

On approche de la conclusion d’une saga. Elle a commencé quand début août Donald Trump a décidé d’interdire l’utilisation de TikTok aux États-Unis, si un achat par un groupe américain n’était pas conclu d’ici le 20 septembre.

Les négociations avec Microsoft ont achoppé. Les pourparlers pour établir un « partenariat de confiance » avec le groupe Oracle seraient toujours en discussion. Walmart a même considéré l’achat. Il n’est peut-être pas trop tard pour un coup de théâtre!

Pourquoi bannir Tiktok et WeChat?

Officiellement, question de conserver la souveraineté des données des utilisateurs et de sécurité nationale – éviter l’utilisation malicieuse des services pour de la désinformation et l’espionnage. Officieusement, c’est un épisode de plus dans la guerre commerciale avec la Chine – c’est après tout le département du Commerce américain qui gère le dossier.

Quelle est la réaction de TikTok?

upset woman listening to therapist
Photo by Polina Zimmerman on Pexels.com

Évidemment, TikTok n’est pas d’accord, et souligne son engagement à la transparence. Même plus que ce que les autres applications sont prêtes à faire! Ils poursuivent d’ailleurs l’administration Trump.

C’est peut-être pourquoi que dans un tweet, le patron d’Instagram, filiale de Facebook, à d’ailleurs mentionné le bannissement américain de TikTok n’était pas une bonne chose pour Facebook, Instagram et l’internet en général.

La responsable américaine de TikTok a d’ailleurs invité Facebook et Instagram a les supporter publiquement dans leurs efforts. Alors que Facebook a récemment lancé Instagram Reels, une réplique à TikTok!

Quand on y pense, si on resserre la vis sur l’utilisation des données de TikTok, Facebook pourrait être le suivant! Les compagnies de jeux vidéo Epic Games et Riot seraient d’ailleurs interrogées sur la nature de leurs liens avec Tencent.)

Qu’est-ce que ça veut dire pour les utilisateurs?

Je comprends que les utilisateurs canadiens devraient toujours pouvoir télécharger les applications TikTok et WeChat des boutiques d’applications canadiennes.

Il semble que c’est la ruée pour télécharger les applications aux États-Unis en ce moment.

On pourra toujours utiliser TikTok aux États-Unis, mais pas WeChat.

Mais les mises à jour ne seront plus offertes! L’application deviendra rapidement dégradée ou même désuète, et c’est une porte ouverte aux failles de sécurité éventuelles.

Il faudra se méfier des applications non officielles proposées par la suite. Ça pourrait être des applications pirates, conçues pour voler nos données! S’il est plus facile de télécharger des applications sans passer par le Play Store de Google avec un appareil Android. C’est ce qu’on appelle le sideloading. Mais ça reste moins sécuritaire.

Toutefois, c’est seulement à partir du 12 novembre prochain que les applications devraient cesser de fonctionner. C’est après l’élection du 3 novembre. TikTok et WeChat ont jusque là pour trouver une solution satisfaisante et jugée sécuritaire pour les États-Unis!

P.

Mon billet sur le lancement d’Instagram Reels de Facebook, pour concurrencer TikTok.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.