Protéger l’audition des enfants

Je protège mes oreilles avec les BuddyPhones.

Le 9 mars, c’est la Journée nationale de l’audition en France. Et j’apprends dans cet article que 40 pour cent des jeunes ont déjà ressentis des acouphènes (des sifflements ou des bourdonnements) après avoir écouté de la musique trop longtemps.

(Au Québec, la première Journée nationale de l’audition aura lieu le 2 mai 2017.)

70% des 15-17 ans passerait plus d’une heure à écouter de la musique avec leur téléphone, et le quart de ceux-ci plus de deux heures. Évidemment, la plupart le font avec des écouteurs, à un niveau sonore trop élevé – quand on écoute sa musique dans des endroits bruyants (dans les transports en commun), on a tendance à monter le volume.

Pour diminuer les risques, spécialement chez les jeunes enfants, il y a des écouteurs comme les BuddyFlight qui limitent le volume maximal de la musique. Avec le modèle InFlight, conçus pour le voyage, trois réglages sont proposés: pour les plus jeunes (volume max 75 décibels), pour les enfants (max 85 dB) et pour les vols en avion (max 94 dB).

Écouter de la musique au delà de 80 décibels pendant de longues périodes augmente les risques de lésions du système auditif; le mode bambin est le plus sécuritaire. Le volume maximal reste étonnamment élevé – mais il n’est pas douloureux. Et le son est très correct!

Ils ont l’avantage d’être plus petits et « résistants aux enfants » – le fil est détachable si jamais il se brise. Des écouteurs sont inclus pour les personnalisés, et la prise permet de brancher un deuxième écouteurs – pour que deux enfants puissent écouter la même chose (quand ils regardent un film, par exemple).

Les Buddyphones sont vendus autour de 70$ (50 USD), plus chers que des écouteurs du Dollarama. Mais si ça peut éviter des problèmes d’audition plus tard…

 

Il y a plein de conseils et de trucs sur le site de la journée de l’audition (journee-audition.org). On suggère d’utiliser une application comme Sonomètre JNA pour mesurer régulièrement le niveau sonore ambiant. Et se protéger si le niveau dépasse 85 dB…

Mais surtout, baissez le volume, d’accord? Ou plutôt… BAISSEZ LE VOLUME!

P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *