Trucs pour rester connecté à l’étranger

Le routeur cellulaire de voyage Skyroam
Le routeur cellulaire de voyage Skyroam

Trop de gens reviennent de voyage avec de beaux souvenirs… Et une facture de téléphone arrive avec des frais exorbitants de données à l’étranger. Heureusement, la situation n’est plus désastreuse qu’avant… Et il y a beaucoup de façon de payer moins cher tout en restant connecté.

Selon la durée et vos besoins, plusieurs options s’offrent à vous.

Limite de 100$

Tout d’abord, ce n’est plus ce que c’était: depuis 2013, une limite de 100$ de frais d’itinérance surprise à l’étranger s’applique. Et quand même, pensez à activer le mode avion au décollage!

Contactez votre fournisseur de téléphonie mobile avant de partir

Décochez à vos frais...
Éviter de sélectionner «Illimité»…

Pour un voyage court (une fin de semaine aux États-Unis), demandez les options pour utiliser son téléphone en voyage à votre destination pour un montant quotidien, avec quelle quantité de données (ce n’est pas le temps de laisser vos enfants se divertir en regardant des vidéos YouTube ou de la musique sur Spotify!). Vous pourrez être rejoint à votre propre numéro de téléphone même à l’étranger. Truc du pro: utilisez des textos, souvent moins chers qu’un appel téléphonique.

Ajout: TELUS lance l’option d’itinérance réseau Voyagez connecté et même un forfait À la carte Canada-États-Unis.

Options pour communiquer par internet: Skype, iMessage, Google Hangouts, MagicJack

Utilisez les services Skype (multiplateforme) ou iMessage (Apple seulement) pour échanger gratuitement entre les utilisateurs du service, du moment que vous êtes connectés à Internet. Avec Google Hangouts, vous pouvez faire des appels à des numéros de téléphone gratuitement partout au Canada et aux États-Unis – toujours par Internet. L’application MagicJack fonctionne aussi très bien.

Voyager aux États-Unis

Un forfait comme le Sans frontière de Vidéotron est à considérer pour ceux qui vont régulièrement aux États-Unis: à partir de 66$ par mois, le forfait peut être utilisé aux États-Unis (données incluses, mais pas musique illimité!), jusqu’à 90 jours par année.

Il y a aussi la possibilité de payer par journée d’utilisation – mon billet sur le sujet.

Une SIM prépayée américaine

Installation de la Zip Sim dans mon téléphone
Installation de la Zip Sim dans mon téléphone

ZIP SIM est une SIM prépayée et préchargée pour ses voyages aux États-Unis. Il n’y a qu’à remplacer sa SIM en traversant la frontière. Une carte pour 7 jours, voix et textos illimités et 500 Mo de données coûte 25 $US; il y a aussi des cartes données seulement (pour sa tablette) – 50 $US pour 500 Mo. La compagnie offre aussi Roam Mobility – un service similaire mais payé à l’utilisation.

Un modem portable

Le routeur cellulaire Karma Go

C’est souvent les données qui nous manquent le plus. Le Karma Go est un tout petit modem cellulaire 4G très sympathique pour plusieurs raisons. On achète une quantité de données qui n’expirent pas – pratique quand on va aux États-Unis irrégulièrement. Autre avantage: on peut obtenir 100 mo données gratuitement en laissant quelqu’un s’y connecter – qui reçoit 100 mo de données gratuitement; tout le monde y gagne. Je suis souvent revenu de voyage avec plus de données qu’au départ, simplement en laissant mon karma allumé à l’aéroport. Le Karma Go est 119 US$, et 1 Go de données supplémentaires coûte 14 US$.

Pour les grands voyageurs

Le routeur cellulaire Skyroam
Le routeur cellulaire Skyroam

Semblable au Karma Go, le Skyroam est un modem cellulaire (« hotspot ») qu’on peut utiliser en descendant de l’avion dans 80 pays. L‘appareil est 100$, puis c’est 9,95 US$ pour 24 heures de données illimitées; un compte à rebours indique le temps restant. La vitesse de téléchargement variera selon votre emplacement et le réseau; lors d’un voyage à San Francisco, ma vitesse de téléchargement tournait autour de 3-4 Mbps – plus vite que bien des réseau internet d’hôtel! L’appareil est vendu dans un étui de voyage, avec une pile rechargeable supplémentaire.

L'étui et la pile supplémentaire du routeur cellulaire Skyroam
L’étui et la pile supplémentaire du routeur cellulaire Skyroam

KnowRoaming

C’est une carte SIM qui se colle sur votre carte SIM; quand vous arrivez à l’étranger, c’est elle qui est utilisée. Avec le routeur mobile Skyroam, c’est une excellente façon de se dépanner à l’étranger, en escale ou si on visite plusieurs pays. Et comme c’est la puce KnowRoaming qui s’active à l’étranger, vous n’utiliserez pas votre forfait local canadien si vous oubliez d’activer le mode avion.

Une puce locale

Si vous passez un bout de temps dans un pays et que vous n’avez pas besoin d’être rejoint à votre numéro de téléphone, pourquoi ne pas acheter une puce localement? Il faudra pour ça avoir un téléphone déverrouillé – qui accepte les cartes SIM du fournisseur de votre choix, pas seulement de votre fournisseur. Il en coûtera autour de 30$ pour 2 Go de données.

Un téléphone avec deux SIM

Même s’ils sont moins populaires en Amérique du Nord , les téléphones avec deux cartes SIM (comme le ZenFone 2 d’Asus ou le OnePlus 3) sont fréquents ailleurs dans le monde; on peut avoir deux numéros dans son téléphone, mais aussi obtenir le meilleur forfait de deux fournisseurs… Ou conserver sa puce canadienne à l’étranger (pour recevoir ses appels) et utiliser une puce étrangère (pour les données et faire ses appels).

Pensez au décalage horaire

Pensez à mettre votre téléphone en mode « ne pas déranger » si vous ne voulez pas recevoir de notifications au milieu de la nuit…

Pensez aussi à décrocher… de votre téléphone

Est-ce que la terre va vraiment s’effondrer si vous ne pouvez pas être rejoint instantanément quand vous êtes en vacances?

P.