Transit, l’application pour se déplacer en ville sans voiture

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous avez à vous déplacer en ville, et vous ne voulez pas conduire? Installez tout de suite l’application Transit, développée à Montréal. Toutes les options de transport en commun autour de soi – du service de vélo-partage Bixi à Uber en passant par les autobus, le métro et Communauto – sont visibles tout de suite sur l’écran d’accueil.

Mise à jour 20 décembre 2016: l’application permet de voir en temps réel la position de certains autobus. Les données de géolocalisation des utilisateurs sont utilisées.

C’est vraiment efficace: il n’est pas nécessaire d’indiquer où on s’en va pour savoir où sont les arrêts d’autobus les plus près et dans combien de temps vont passer les prochains autobus.

L’application Transit est gratuite, pour Android et iOSmême pour la Apple Watch. Elle fonctionne dans 92 grandes villes  dans le monde – Ottawa, Trois-Rivières, Paris, New York… Et vous pouvez voter pour une ville que vous voulez ajouter.

Google Maps fonctionne bien pour se repérer sur une carte et les déplacements en voiture – même si j’utilise souvent Waze – mais ne permet pas de trouver aussi efficacement la meilleure option pour se déplacer autrement en ville.

P.

P.S. J’aime beaucoup la citation sur la page d’accueil de Transit:

« Un pays développé n’est pas un pays où les pauvres possèdent une voiture, mais un pays où les riches utilisent les transports en commun. »

— Enrique Peñalosa, ex-maire de Bogotá

Une réflexion au sujet de « Transit, l’application pour se déplacer en ville sans voiture »

Les commentaires sont fermés.