Archives par mot-clé : Kickstarter

Nouvelles technos du 6 mai 2015: girafe berceuse, jeu à deux téléphones et côtes levées

Vous pouvez écouter ce billet (en direct à 8h10 ou après, quand vous voulez, où que vous soyez!) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

À quand la fin de la mode du financement social?

J’ai trouvé mignonne l’idée du Bounceroo, un truc pour bercer doucement les sièges de bébé en forme de girafe en peluche; son cou ajustable permettait de s’en servir autant avec des berceaux qu’avec des sièges. Seulement 89 US$ permettait d’en réserver un sur le site de financement social Indiegogo; l’objectif était d’atteindre 35 000$. Je croyais que ça allait se vendre comme des petits pains: les nouveaux parents, leurs amis et leur parenté sont des clients faciles! Et pourtant, seulement 27 personnes ont contribué au projet, qui n’a récolté qu’autour de 2500$, bien loin de l’objectif.

Le site Gizmodo a demandé la semaine dernière à ses lecteurs quels sont les pires échecs ou arnaques de financement social. Il faut savoir qu’avec ce genre de projets, sur Indigogo ou Kickstarter, vous n’achetez pas quelque chose d’un magasin, mais peut-être d’un rêveur ou d’un entrepreneur inexpérimenté. La plupart des projets ne sont pas livrés à temps, quand ils sont livrés. Et s’ils ne sont pas livrés, vous n’avez aucun recours – à moins de payer les frais d’avocat (élevés!) pour récupérer le petit montant que vous avez perdu: tant que les sites de financement social ne changeront pas leurs politiques pour aider les backers en cas de problème, c’est payez maintenant, faites-vous (peut-être) avoir plus tard. Et pourtant, je reçois régulièrement des messages de gens qui veulent que je mousse leur campagne de financement social…

DUAL! - screenshot thumbnail

Un jeu rigolo pour jouer à deux, chacun sur son téléphone

C’est le jeu Dual, un jeu rétro qui se joue à deux, chacun avec son téléphone; on contrôle un vaisseau digne de Space invader dans son téléphone, et on tire sur le vaisseau de notre ami, qui est dans son téléphone; les balles semblent passer par magie d’un téléphone à l’autre. Très simple, très amusant, qui donne toujours envie de rejouer quand on perd une partie. On peut jouer entre des téléphones Android et Dual pour iOS si on est sur le même réseau WiFi, et une fonction (encore en bêta) permet de jouer par Bluetooth entre téléphones de la même espèce. C’est seulement 1,99$ pour déverrouiller le jeu complet.

… Si vous aimez les jeux du genre, vous aimerez Racer, un jeu de Google, qui se joue avec plusieurs téléphones; on peut faire de la course automobile sur une piste qui passe d’un téléphone à l’autre, simplement en tapant l’adresse g.co/racer dans le navigateur Web de son téléphone. Et la bande sonore du jeu est de Giorgio Moroder lui même!

Il ne reste que 37 heures et 46 minutes de cuisson
Il ne reste que 37 heures et 46 minutes de cuisson
Des côtes levées mijotées longtemps, très longtemps

Je partagerai avec vous la semaine prochaine le résultat d’une expérience culinaire extrêmement geek: des côtes levées cuites pendant 72 heures dans un sac de plastique plongé un bain d’eau chaude à 62 degrés Celsius, une recette tirée de l’extraordinaire livre de recettes Modernist Cuisine. L’eau est chauffée comme un aquarium avec un thermoplongeur Anova.

P.

La pièce Racer de Giorgio Moroder:

Commandez maintenant, faites-vous avoir plus tard

Un excellent article du magazine Time sur le problème avec les précommandes de produits inexistants et le financement social:

people are increasingly buying companies’ hopes and dreams, and receiving little but promises in return.

Traduction libre: De plus en plus, les gens achètent les espoirs et les rêves des entreprises, et ne reçoivent que des promesses en retour. On peut y lire que 4 projets Kickstarter sur 5 ne sont pas livrés à temps.

Avec la Apple Watch, même Apple suit la mode de la précommande. Est-ce que demander aux consommateurs intéressés de se lever à trois heures du matin pour réserver leur montre par Internet est la meilleure façon de les servir, en leur évitant de faire la file la journée du lancement? Une chose est certaine: pour les entreprises, les précommandes de produits rapportent de l’argent facilement, tout en créant un buzz pour pas cher.

P.

Sur le même thème:

Kickstarter: quand personne ne veut nous prêter de l’argent

Beaucoup de vrai dans ce commentaire à propos du projet Kickstarter Sound Band, un projet si mal géré que 300 backers réclament un remboursement:

The narrative of so many kickstarters is ultimately « No friends or banks would lend me money. Sign up and I’ll show you why »

Traduction très libre: L’histoire de trop de projets Kickstarter est «Aucun ami, aucune banque ne voulait me prêter de l’argent. Appuyez mon projet et je vais vous montrer pourquoi.

J’ai écrit à Kickstarter pour demander ce qui se passait si je créais un projet disparaissait une fois l’argent reçu. J’attends toujours la réponse. Je ne comprends pas pourquoi Kickstarter n’intervient pas officiellement lorsqu’un projet semble déraper, et ne donne pas un coup de pouce aux backers pour poursuivre les escrocs.

Les créateurs qui empochent des dizaines de milliers de dollars sont morts de rire: qui va commencer une démarche légale pour tenter de récupérer quelques dizaines de dollars?

Évidemment, il n’y a pas grand-chose à faire contre les créateurs de projets incompétents, à part leur demander d’expliquer ce qu’ils ont fait de l’argent…

Je suis fâché d’avoir à passer par Kickstarter pour obtenir rapidement la Pebble Time (lire mon billet Kickstarter et moi c’est fini).  Je ne comprends pas pourquoi la compagnie, qui a fait ses preuves et qui n’a pas besoin de financement social, a encore utilisé Kickstarter pour lancer un projet…

P.

Neptune Duo, rêver (trop) gros

Neptune Duo Hub - Apps

Vous avez certainement entendu parler du concept révolutionnaire Neptune Duo, un bracelet tactile qui sert de cerveau à un écran idiot, l’inverse du concept « téléphone intelligent qui fait le travail, montre qui affiche les notifications ».

Le concept vous emballe? Vous pouvez tout de suite réserver votre Neptune Duo en payant 500$ (plutôt que 800$!).

Parce je ne crois pas que le Neptune Duo va fonctionner aussi bien que prévu et qu’il révolutionnera quoi que ce soit. Et je serais vraiment étonné que ce soit livré comme prévu fin 2015.

Mise à jour: Dans l’article Neptune outs dumb screens, accessories for its weirdo wrist computer, on parle de début de livraison en février 2016…

Vous pouvez lire les détails et beaucoup de bémols sur le projet dans le billet de Maxime Johnson « Neptune Duo: il n’y en aura pas de facile » et dans cet article du site Les affaires (dont une photo porte la légende: « Difficile de déterminer si Simon Tian, pdg de Neptune Computer, est un génie ou un vendeur de voitures d’occasion 2.0 »).

Au delà des considérations logistiques majeures à régler (fabrication, distribution, certifications, mise au point du firmware…) l’autonomie est pour moi le point le plus invraisemblable. Même si sur le site (uniquement en anglais, thank you) de la compagnie québécoise on indique «Neptune Duo can last a few days of normal usage on a single charge. », je n’arrive pas à croire qu’un bracelet – avec un écran couleur tactile, un processeur 4 coeurs connecté en WiFi et en connexion cellulaire – peut fonctionner plusieurs jours sans recharge avec une pile de 1000 mAh.

Ubuntu Edge Desktop

Ça rappelle plusieurs produits qui n’ont pas eu de succès, mais aussi le téléphone Ubuntu Edge, un projet de téléphone qu’on pouvait brancher à un écran pour le transformer en ordinateur complet , mais qui n’a pas atteint ses objectifs de financement ambitieux, mais réalistes. J’avais d’ailleurs hâte de recevoir le mien.

D’ailleurs, les téléphones peuvent déjà être utilisés avec un clavier et une souris sans fil. On peut aussi afficher l’écran dans n’importe quel écran ou téléviseur avec un Apple TV ou un Chromecast… Et qui se donne la peine de le faire? Il est bien plus efficace de travailler avec un vrai portable ou une tablette. (Et je peux aussi mentionner l’applications Airdroid, très pratique pour accéder aux données de son téléphone de son ordinateur.)

Ça me rappelle aussi l’ExoPC, une tablette révolutionnaire québécoise lancée à peu près au même moment que le iPad. Elle devait même être fabriquée au Québec. Un beau projet. Quand je l’ai essayé, ça ressemblait encore à un mauvais prototype bâclé. La tablette est rapidement disparue dans la brume. (Si on suit le site exopc.com, on apprend que le créateur de l’ExoPC est maintenant responsable de la technologie pour une entreprise « dont la mission est de permettre aux entreprises et aux établissements d’enseignement de gérer leur information de façon sécuritaire ainsi que de permettre aux individus de communiquer leurs meilleures idées »).

Et puisqu’on y est, on peut aussi faire un parallèle avec le bracelet intelligent Puls de Will I am… « le pire produit que j’ai touché cette année » selon The Verge. Un produit moins ambitieux que le Neptune Duo, par un gars qui a beaucoup de ressources…

Mais vous me direz que les créateurs ont déjà mis en vente la Neptune Pine, et qu’ils ont donc de l’expérience. C’est vrai, la Neptune Pine a été livrée… Mais avec beaucoup retard, et des critiques qui sont vraiment mauvaises (sensiblement les mêmes problèmes que la montre Omate).

Avec le grand n’importe quoi du sociofinancement et l’enthousiasme pour les startups, n’importe qui peut maintenant rêver dans son sous-sol d’un produit révolutionnaire aux caractéristiques formidables. Mais livrer un produit concret à la hauteur de ses ambitions, c’est un peu plus compliqué. Pour un produit réussi comme la Pebble (qui n’est pas venu au monde sans problèmes!), il y a beaucoup de produits remplis de bonnes intentions, mais inutilisables (comme la montre intelligente autonome Omate) ou le Puls. Je prends donc avec un grain de sel un projet de produit révolutionnaire et plus performant que ceux conçus dans les laboratoires de recherche et développement de Samsung, Apple et Microsoft… David qui bat Goliath, ça peut arriver, j’y crois; mais ça demande plus que du positivisme et un bel enthousiasme…

P.

P.S. Et que dire de ceux qui m’invitent à faire connaître leur nouveau réseau social québécois qui permet de partager du contenu avec ses amis mieux que Facebook et Twitter…

Ce que j’aime de la montre intelligente Omate TrueSmart

Lors de son lancement sur Kickstarter, la montre Omate TrueSmart se présentait comme la première montre intelligente 2.0: une montre autonome, qui fonctionne avec une version complète d’Android, avec laquelle on peut faire des appels et installer les applications Android de son choix. Plusieurs mois après la date prévue (comme c’est trop souvent le cas avec Kickstarter), je l’ai enfin reçue. J’ai été agréablement surpris: l’écran est très beau, et la montre, même si elle est plutôt grosse et massive (toute en métal) semble bien construite.

Le clavier virtuel fonctionne bien

Omagescreenshots
Clavier virtuel de la montre Omate TrueSmart

Chaque lettre du clavier virtuel qui apparaît sur l’écran de 240 par 240 pixels de 1,5 pouce de diagonale est minuscule, mais taper fonctionne! Je m’attendais à ce que ce soit pénible, mais non. On y arrive avec le bout du doigt, lentement mais surement. Pas assez agréable pour écrire un roman, mais on peut  Continuer la lecture de Ce que j’aime de la montre intelligente Omate TrueSmart

Une escroquerie d’un demi million sur Kickstarter?

ifind kickstarter

Preuve supplémentaire que Kickstarter ne se soucie pas de la qualité des projets soumis: des escrocs pourraient récolter 500 000$ avec le iFind, un gadget avec des prétentions trop belles pour être vraies, alimenté par une source d’énergie magique. $500k « Energy-Harvesting » Kickstarter Scam Unfolding Right Now – Slashdot.

P.

Financement arrêté projet iFind

AJOUT: Fiou, le projet à été stoppé. Kickstarter s’est réveillé à temps.

Article lié: Pourquoi Kickstarter et moi c’est fini.