Comment je prends mes notes: hommage au bon vieux crayon à mine

papier-crayon-mine
Parce que ça fonctionne bien.

Après des années à passer d’une application de prise de notes à l’autre (Evernote, Google Docs, Notational Velocity, Wunderlist et j’en passe), j’ai redécouvert une solution presque parfaite: je suis retourné au papier et au crayon à mine.

Après quelques expérimentations, mon choix s’est arrêté sur le bloc Rhodhia No 18, quadrillé, avec la couverture orange (bien visible dans un sac). Le papier est doux, et j’aime que les pages se détachent proprement. Le rabat de plastique protège les feuilles; je peux aussi m’en servir pour protéger des feuilles 8 1/2 par 11. (J’aime avoir plus de place que moins pour écrire; j’ai essayé le bloc carré, mais j’ai trouvé que c’était trop petit, une contrainte à mon expression créative.)

notes-manuscrites-iphone-7
Mes notes pendant la présentation du iPhone 7. Remarquez les points d’interrogation pour les choses à valider ou préciser, le rouge pour les trucs importants. Oui, j’ai une écriture de cochon.

J’utilise des crayons à mine HB 2. Je me suis offert des Steadler, sans vérifier s’ils écrivaient vraiment mieux que les autres. J’ai aussi des crayons à mine de couleur Prismacolor Col-Erase, dont on peut effacer le trait sans laisser de trace.

Dans un vidéo sur son processus créatif, David Lynch compare les idées à des poissons qu’on attrape. Il parle aussi de l’importance de la joie dans le processus (« Happiness in the doing »): si l’on souffre chaque fois qu’on veut créer ou écrire, ce n’est pas agréable.

Simplement écrire

Écrire sur du papier élimine presque tous les irritants de la prise de notes. Ça ne demande qu’un papier et un crayon. Il n’y a pas de temps de démarrage, d’application ou de document à ouvrir, de pile à charger, de clavier trop petit ou de bataille avec la correction automatique de l’orthographe. Et contrairement à une application, ça fonctionne avec toutes les plateformes. Et il n’est jamais nécessaire de faire de mise à jour.

Au moment de se relire, on ne perd pas sa place dans le texte en accrochant un bouton. Il n’y a pas d’écran de veille qui s’active au mauvais moment ni de plantage à craindre. Pas besoin de chercher une imprimante pour imprimer une copie de son texte.

On peut renverser un verre d’eau sur une feuille de papier et elle restera lisible.

Crayon à mine ou stylo à bille?

Pourquoi à mine plutôt qu’à l’encre? Parce qu’effacer permet de compléter, raffiner et réorganiser ses idées facilement.

Pour accentuer, les crayons à mine de couleur sont magiques.

Retranscrire est une excellente façon de faire le ménage dans les idées qui traînent.

Et si jamais je veux les conserver, il n’y a qu’à prendre une photo de mes notes avant de recycler la page.

yoga-book-lenovo-note
Bien hâte de tester le Yoga Book Lenovo pour prendre des notes.

Évidemment, je considère toujours des solutions technologiques. J’entends beaucoup de bien de One Note de Microsoft, et j’ai vraiment hâte de tester le combo tablette-numériseur Yoga Book de Lenovo.

Mais je risque de continuer d’utiliser du papier longtemps.

P.

Une réflexion au sujet de « Comment je prends mes notes: hommage au bon vieux crayon à mine »

  1. Avec Evernote gratuit qui limite maintenant à deux appareils, je vais me convertir à OneNote incessamment. Mais j’ai toujours aimé écrire à la main, alors il m’arrive souvent de me faire des « To Do Lists » à la main ou des trucs comme ça.

    Par contre, les petites cases à cocher dans OneNote et Evernote pour les listes d’épicerie, ça n’a pas son égal! 😉

Les commentaires sont fermés.