Notes du Microsoft Worldwide Partner Conference 2016

Près de la scène WPC 2016 Toronto

L’événement Worldwide Partner Conference 2016 de Microsoft a lieu cette année à Toronto. Microsoft m’a invité à y faire un tour. C’est un événement où on brasse des affaires, pour les partenaires commerciaux et les grandes entreprises; loin de la techno grand public que j’ai l’habitude de couvrir. Mais c’est impressionnant de voir le côté business de Microsoft. Et l’événement était à guichets fermés, avec 16 000 participants de partout dans le monde. Le Air Canada Center était rempli pour les présentations keynotes! Est-ce le signe que Microsoft a vraiment retrouvé son mojo, comme je l’ai entendu dans une présentation?

Satya Nadella WPC 2016
Satya Nadella, directeur général de Microsoft

Chose certaine, beaucoup de concepts m’ont fait réfléchir. Voici mes notes.

Vers une informatique plus personnelle

PC, c’était pour Personal Computer. Microsoft veut aller plus loin, rendre l’informatique encore plus personnelle, presque invisible.

Le côté humanitaire de connecter les gens

Un exemple? En permettant l’accès à l’électricité fiable en Afrique, la compagnie Schneider Electric permet non seulement la possibilité de transiger par internet avec le monde entier, mais elle facilite aussi l’accès à l’éducation même dans les villages reculés. On assure aussi que les médicaments restent au frais, que les services essentiels puissent être accessibles même la nuit.

Les ordinateurs Surface comme un service

Avant, on achetait à grand frais une licence; on peut maintenant louer ses logiciels. Microsoft proposera sous peu aux entreprises ses ordinateurs Surface comme un service. Ça pourrait être la fin des ordinateurs désuets au travail.

L’importance de la sécurité informatique

Pendant le deuxième keynote, on a montré cette citation de James Comey, directeur du FBI:

Sécurité informatique WPC 2016 Toronto

Traduit librement: « Il y a deux types de grandes entreprises: celles qui se sont fait pirater, et celles qui ne le savent pas ».

Les entreprises gèrent leurs données stratégiques, mais aussi celles de leurs clients. Il faut être vigilant, surtout quand les données sont quelque part dans les nuages.

 Xamarin Test Cloud pour tester ses apps

Avec Xamarin Test Cloud, on s’assure que son code fonctionne sur des centaines de modèles d’appareils mobiles iOS et Android, pour repérer les problèmes avant les utilisateurs. On peut faire les tests avec différentes versions d’OS, mais aussi différentes langues.

Delve WPC 2016 Toronto

Delve pour mesurer sa productivité personnelle

Un fonction d’Office 365 pour entreprise, Delve est une fonction aussi fascinante qu’effrayante: elle permet une analyse automatisée de ce qu’on fait pendant les réunions (combien de coup d’oeil sur Facebook?), le temps qu’on met pour répondre en moyenne à un courriel ou la durée des interactions avec un collègue. On calcule même le temps passé à travailler en dehors des heures de travail – un indicateur qu’on travaille trop! Une fonction géniale pour les obsédés de la productivité – mais aussi pour mieux évaluer où son temps passe.

Toutes les compagnies sont des compagnies de données

Du bureau de comptable aux fermes laitières, toutes les compagnies génèrent des données. Avec l’internet des objets et des applications comme Delve, il n’a jamais été aussi facile de les collecter et de les analyser. Mais il faut maintenant apprendre quoi faire avec les données, et déterminer celles qui sont significatives.

Réalité virtuelle Hololens WPC 2016 Toronto

HoloLens en entreprise

Quand on pense à HoloLens, on pense trop souvent à divertissement et jeux vidéos cool. Mais les lunettes de réalité augmentée seront peut-être utilisées d’abord dans les entreprises et dans les écoles. On peut s’en servir pour la formation (faire des opérations virtuelles, apprendre à démontrer des moteurs d’avion), et se faire assister virtuellement dans des tâches…

Mais ça pourra aussi changer la diffusion d’événement sportifs, comme on a pu le voir dans cette démo de Golf PGA en réalité augmentée, de la compagnie Taqtile.

La réalité virtuelle, c’est immersif

Réalité virtuelle VIVE WPC 2016 Toronto

J’ai pu faire encore l’expérience immersive avec le HTC Vive. Une fois qu’on oublie qu’on est dans un jeu vidéo (on est loin de La Matrice en terme de réalisme), c’est spectaculaire. Je me sentais comme un super-héros en tirant avec deux lasers virtuels en même temps! Et pour la première fois j’ai eu un soupçon de nausée: les caméras qui détectent ma position étaient sur des trépieds qui tremblaient.

Du support technique dans la salle de presse

Deux techniciens Microsoft étaient disponibles dans la salle de presse. Comme ils semblaient s’ennuyer un peu, je leur ai confié mon X201 de Lenovo dont les pilotes ne sont plus supportés, espérant un miracle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Partout, des zones pour se rencontrer avec de la nourriture, du café et des grignotines

Après tout, c’est un événement professionnel, avec beaucoup de réseautage et de rencontres. On ne veut pas rater d’occasions d’affaire parce qu’on doit quitter pour manger. Dans la salle de presse, il y avait même du fromage en grain!

Pour en savoir plus, on peut revoir une grande partie des conférences keynotes et des ateliers en ligne.

P.