La livraison par drone pour bientôt?

Est-ce que la livraison par drone, c’est pour bientôt? On peut rire à l’idée de livraisons de pizzas ultra-rapides, mais le potentiel est plus grand que ça. Une pièce de rechange pourrait arriver chez votre concessionnaire en moins d’une heure plutôt que le lendemain; un vêtement à votre taille livré d’un autre magasin; ne pas avoir à revenir à la pharmacie pour un médicament. Et les retours ou les échanges de marchandise pourraient être grandement facilités.

Comme la position du drone est connue précisément et qu’il n’y a pas (encore) de problèmes de circulation dans les airs, le moment de la livraison peut être déterminé à la minute près; il sera facile d’attendre le drone à la maison.

Et la technologie s’améliore sans cesse; les drones de la compagnie Drone Delivery Canada peuvent transporter un colis de 10 livres pendant une heure a une vitesse allant jusqu’à 150 km/h – plus vite qu’une voiture. Ils ont obtenu l’autorisation de Transports Canada pour faire des vols d’essai en Ontario. La question n’est pas si ça va arriver, mais quand… Et quelle sera l’ampleur.

Pour l’accueillir, il semble qu’une mini-piste d’atterrissage sera nécessaire – une surface avec un code QR nous identifiant (j’imagine qu’il sera simple de l’imprimer soi-même).

La livraison sera plus complexe dans les immeubles à logement. Mais qui sait, les nouveaux immeubles auront peut-être un mini-héliport sur le toit…

Le très gros joueur Amazon est aussi dans la course. Leur vision, Amazon Prime Air, propose une livraison en moins de 30 minutes de certains produits, avec un drone hybride, qui décolle comme un hélicoptère mais vole comme un avion.

Évidemment, il faudra d’abord régler les nombreuses questions de sécurité. Il ne faudrait pas craindre qu’un drone tombe sur la tête de quelqu’un, cause des accidents en se posant en catastrophe, que des pirates les détournent.. Ni qu’un aigle l’attaque!

P.

Une réflexion au sujet de « La livraison par drone pour bientôt? »

  1. Je pense que le meilleur terrain d’essai est ci. Si ces appareils arrivent à faire leur travail durant nos grands froids, ils vont fonctionner parout. Quant à livrer une pizza, ça prendrait un compartiment isolé ou même chauffé. Si le froid de l’hiver ne parvient pas à la refroidir, les quatres hélices y arriveront sûrement…

Les commentaires sont fermés.