Nouvelles du samedi – rencontres actives

Les notes de ma chronique à Énergie du samedi matin, que vous pouvez écouter où que vous soyez sur iHeartRadio.

Des rencontres selon son niveau d’activité

Après l’application de rencontre Hater (qui nous matche en fonction de ce qu’on aime pas), voici une autre façon inventive de rencontrer l’âme soeur: l’application Lime, qui nous fait rencontrer des gens proches en fonction de son niveau d’activité. L’application utilise les données collectées par notre téléphone avec l’App Santé pour évaluer si vous êtes une patate de sofa ou une personne qui fait des triathlons extrêmes pour se détendre, mais semble aussi tenir compte des journées d’activités (ceux qui bougent plus en semaine ou la fin de semaine). Il y a des options rapides pour prendre un café, une bouchée, ou se rencontrer immédiatement… On peut aussi simplement chatter.

Question de nous encourager à bouger et nous rappeler que l’amour est peut-être à quelques pas de nous, l’app indique la distance du prospect en nombre de pas, pas en kilomètres!

Tinder Select

On découvre que l’application Tinder a une version Select, proposée sur invitation seulement aux gens beaux, riches et célèbres, aux vedettes, ceux qui pognent sur Tinder. Il semble qu’une fois membre de ce club sélect, on peut proposer un nouveau membre, mais que l’accès reste limité, pour que ça reste select.

L’application reste sensiblement la même, mais avec une interface bleue plutôt qu’orange; on peut passer de la version select à la version standard, si on veut se matcher avec la plèbe…

Après les selfies, les smellfies

Pourquoi se contenter d’immortaliser un endroit d’une photo quand on peut décrire l’odeur d’un endroit?

Des chercheurs ont utilisé les images partagées par les médias sociaux pour déduire les odeurs: nature, nourriture, animaux, voitures… Le résultat? SmellyMaps – un carte de la ville de Londres où on peut cliquer pour savoir ce que ça sent dans une rue!

Une piste pour contrer la pollution?

Protéger les oreilles des enfants

Je protège mes oreilles.

Les écouteurs pour enfants BuddyPhones, dont le volume maximal est limité.

Consumer Report évaluera la sécurité informatique

Consumer Report (l’équivalent américain de Protégez-Vous) va évaluer la sécurité informatique des produits connectés, en plus des caractéristiques habituelles (solidité, bruit, etc.). Des critères comme le respect de la vie privée (quelles données sont collectées), ce qu’on fait avec les données collectées et la possibilité d’effacer son compte (et ses données personnelles!) sur demande seront évalués.

P.