Google Wifi – la fin des zones sans connexion à la maison

Vous avez des zones sans connection internet chez vous? Les manufacturiers proposent maintenant des systèmes modulaires, utilisant plusieurs bornes pour optimiser la couverture du réseau dans la maison.

La configuration de Google Wifi se fait avec une application dans son téléphone. Il faut photographier un code QR sur la première borne (celle qu’on branche au modem de son fournisseur), et il n’y a qu’à suivre les instructions pour ajouter les autres bornes, qu’on identifie par le nom de la pièce où on la place. On peut valider dans l’application si la qualité de la connexion est bonne; il ne faut pas que les bornes soient trop éloignées pour que le signal soit bien relayé.

Une borne Google WiFi sur un routeur Linksys EA9500, pour comparer la taille.

Les bornes sont très compactes, est assez jolies pour ne pas jurer dans une pièce: après tout, l’idéal est qu’elles soient placées bien en vue pour assurer la meilleure connexion, pas cachées dans une armoire. L’alimentation se fait avec une prise USB C et un tout petit transformateur; on peut les déplacer facilement selon ses besoins – l’été, on peut l’approcher du balcon. Truc pratique: chaque borne a un port Ethernet, on peut y brancher un appareil – téléphone ip, contrôleur de son chauffage connecté ou vieille imprimante.

Si on a déjà un OnHub de Google, on peut l’ajouter au réseau.

Si en performance on est loin de son vieux routeur routeur payé 50$, on est aussi loin côté prix: 439$ pour trois bornes. C’est cher! Mais ça peut couvrir de 3000 à 4500 pieds carrés… Et enfin avoir une bonne connexion sur la terrasse ou dans le bureau dans le sous-sol!

Est-ce qu’il faut se précipiter en magasin pour remplacer son routeur? Pas si votre routeur actuel fonctionne à votre goût. C’est la première génération de routeurs en filet (et un meilleur routeur ne permettra pas de naviguer plus vite que la vitesse de votre forfait actuel). J’ai pu faire l’essai du système similaire Velop de Linksys (les bornes sont plus grosses, et j’ai eu certains problèmes avec la stabilité de la connexion). Et TP-Link offrira sous peu une solution très similaire (les détails sous peu!)…

P.