Le téléphone Essential: un nouveau joueur qui change la donne?

Le téléphone Essential dans un bol de fruits.

C’est l’histoire d’Andy Rubin, le créateur du système d’exploitation pour téléphone Android, qui décide de créer un téléphone évolutif, fait de matériaux luxueux, sans fla-fla inutile, avec un système ouvert pour « bien jouer» avec les autres. Le résultat? Le Essential Phone, un téléphone qui veut se distinguer des porte-étendards d’Apple, Samsung et LG…

Android 7.1.1 Update camera HDR

Alors que j’allais programmer la publication de mon billet et à quelques heures de la levée de l’embargo, je vois que la petite équipe d’Essential propose une mise à jour qui ajoute des fonctions HDR à la caméra (voir plus bas), augmente la stabilité, règle des problèmes de téléphonie (?) et apporte des améliorations mineures à l’interface. Je mettrai à jour le billet en conséquence!

Plein écran

Ce qu’on remarque en premier en allumant le téléphone c’est l’écran, qui prend toute la place. Vraiment toute la place: il est pratiquement pratiquement sans bordure (86% du téléphone est un écran), il entoure la caméra pour les selfies. L’écran est de 5,7 pouces de diagonales, d’une résolution de 2560 x 1312 pixels, presque deux fois plus haut que large. L’absence de bordures en haut et sur les côtés fait que le téléphone se tient bien main, malgré la taille de l’écran.

Capture d’écran du Essential Phone

Les applications contournent de façon différente le « trou » de la caméra à selfies dans l’écran: la barre du menu en haut de l’écran est parfois étrangement haute ou remplacée par une barre noire… Comme s’il y avait une bordure en haut.
Préparez-vous d’ailleurs à entendre beaucoup parler d’écran « sans bordure » ou « pleine grandeur » prochainement: c’est une caractéristique attendue du iPhone 8.

Matériaux luxueux

L’Essential se démarque aussi par ses matériaux: un cadre en titane, plus dur que l’aluminium. Comme il ne plie pas, il y a moins de déformations qui se propagent lors d’impact, ce qui minimise le risque de bris. Le dos est en céramique très résistant aux rayures (c’est très particulier: je croyais que c’était un morceau de métal), et l’écran est protégé par du Gorilla Glass 5.

AJOUT:  Un test de durabilité de JerryRigEverything. Et on espère que le téléphone soit vraiment résistant. Le site iFixit considère qu’il est quasiment impossible à réparer. Ils ont dû le congeler pour l’ouvrir!

En main, le téléphone donne l’impression d’être dense – le Essential Phone (185 g) est d’ailleurs plus lourd que le iPhone 7 (138 g). Ça se sent!

Android pur


L’appareil roule une version d’Android pur, sans applications en double, ni d’applications de l’opérateur. Il n’y a que 20 applications installées au démarrage!

Pas de logo

Ne cherchez pas de marque sur le téléphone. C’est pour rappeler que c’est votre téléphone! Et comme certaines marques de luxe, qui n’ont pas besoin de logo ostentatoire pour se démarquer…

Caméra double… et noir et blanc

Dans un billet de blogue, on explique la difficulté de combinant l’information de deux capteurs – un capteur noir et blanc et un capteur couleur, pour augmenter les contrastes et les détails en basse lumière. Les deux capteurs de 13 MP ont une ouverture f/1.85. La caméra frontale permet de prendre des photos de 8 MP et de filmer en 4K.

(Même si les capteurs et les lentilles sont importants, le traitement des données fait toute la différence!)

J’ai pris plusieurs photos, ça semble plutôt réussi; ont peut même utiliser le mode Mono pour prendre de vraies photos noir et blanc (sans avoir à utiliser un filtre!) avec le capteur noir et blanc seulement. Mais l’appareil de photo est pour l’instant de base, sans mode avancé ou manuel (mode HDR vient d’être ajouté par une mise à jour). En espérant que des mises à jour pourront révéler le plein potentiel du système!

Même si c’est un indice à prendre avec un grain de sel, j’ai hâte de voir la note de DxOMark

Un connecteur pour les accessoires

Pour ajouter des fonctionnalités, on peut coller des accessoires au dos du téléphone avec deux petites prises magnétiques qui servent et à aligner les accessoires, qui peuvent être de taille et de forme variée, sans avoir avoir la contrainte de respecter la taille du téléphone (comme avec le c’est le cas avec accessoires pour les téléphones de la série Z de Motorola).
Détail intéressant: les connecteurs peuvent recharger le téléphone. Pas besoin de le brancher quand on le pose sur une base de recharge; ça rend le présentoir en magasin particulièrement joli.

Une caméra 360

Capteurs et prototype de la caméra 360.

L’accessoire mis de l’avant au lancement (elle devrait arriver bientôt!) est une caméra 360, toute petite, reconnue immédiatement par le téléphone. Elle est alimentée par les connecteurs (pas besoin de la charger); les données sont transmises sans fil au téléphone par une minuscule puce. On pourra s’en servir pour diffuser en direct sur Facebook (mise à jour: c’est maintenant possible), mais aussi sur YouTube. Quelque chose qui devrait intéresser les YouTubers et les influenceurs.

Reste à voir le nombre et surtout le prix de ces accessoires. Même si n’importe qui peut créer des extensions (le code est ouvert), est-ce que les développeurs vont créer des accessoires pour un appareil qui au départ ne rejoindra pas la masse?

Ce qui manque, et pourquoi

J’ai pu discuter avec les ingénieurs d’Essential des fonctions qui manquent au téléphone: pas de lecteur de carte micro SD ni de SIM double (même si c’est un téléphone international, qui fonctionnera sur tous les réseaux), pas de résistance à l’eau, ni pile amovible – et surtout, l’absence de prise d’écouteurs. Les réponses revenaient à la taille: le téléphone n’aurait pas été aussi compact. Une prise d’écouteur ajouterait au moins 5 mm dans le bas. Est-ce que c’est une coïncidence si un des ingénieurs travaillait avant chez Apple?
Parlant d’Apple: les câbles USB C et l’adaptateur pour les écouteurs sont fait de fils gainés, qui devraient être plus durables que les câbles Lightning du iPhone.

Combien coute le téléphone Essential au Canada

Au Canada, le prix Element Phone (Essential PH-1 pour les intimes) déverouillé et sans contrat sera 1050 CAD, en exclusivité chez TELUS.

MISE À JOUR: le téléphone est maintenant 650 CAD sans entente… Il devient beaucoup, beaucoup plus intéressant.

Un montant plutôt élevé compte tenu du prix américain de 699 USD, même en tenant compte du taux de change. Le téléphone sera offert en précommande au Canada sous peu. Aux États-Unis, le téléphone est offert à partir de maintenant.

Combien de gens vont abandonner une valeur sure comme le iPhone (à partir de 899$) ou un Galaxy S8 (à partir de 1035$) pour un téléphone d’une petite compagnie d’une centaine d’employés, avec des avantages plutôt subtils? Est-ce que le téléphone donnera envie aux consommateurs de faire un achat de plus de 1000$ alors qu’on peut se procurer un téléphone distinctif aux specs similaires comme le OnePlus 5 pour moins de 800$? Les investisseurs, eux, semblent croire au succès: la compagnie Essential est évaluée à plus d’un milliard de dollars avant même d’avoir livré officiellement son premier téléphone!

P.

P.S. Soyez vigilants: le petit trou pour éjecter la SIM est près d’un autre trou (un micro???) dans lequel j’ai enfoncé par mégarde la petite pinouche. J’espère que ça ne peut rien briser. Si vous entendez parler de nombreux problèmes de micros avec l’appareil, c’est peut-être ça… Et un beau problème de design.