Le drone Lily, c’est fini

Le drone Lily, c’est le joli drone annoncé au milieu de 2015. Il suffisait de lancer dans les airs pour qu’il décolle et nous suive à la trace pour nous filmer ou prendre des selfies. Le temps de vol était de 20 minutes, et le drone était même résistant à l’eau! Le vidéo promotionnel avait été super populaire. On avait récolté 34 millions de préventes (et 15 millions d’investissements en plus). On m’a demandé au moins 50 fois quand j’allais en parler, quand j’allais l’essayer.  J’en reparle… Et c’est pas de bonnes nouvelles: la compagnie a fait banqueroute.

La compagnie affirme qu’elle va rembourser ceux qui ont appuyé le projet; il fallait payer 499 USD au départ, puis 899 USD… J’ai des doutes… Et il y a déjà une poursuite contre la compagnie. La vidéo promotionnelle a probablement été filmée avec un drone de DJI et une GoPro…

Un autre mise en garde sur les projets en financement social, ces projets trop beaux pour être vrais qui nous demandent payer maintenant pour (peut-être, un jour, si tout va bien) recevoir un produit avant tout le monde. Qui aura de grandes chances d’être décevant (ou déjà désuet) si on le reçoit un jour. Et il pourrait être abandonné rapidement, comme la montre Pebble, lancée après des années de retard.

Ça fait un bout de temps que j’ai décroché du financement social, j’ai trop perdu de temps et d’argent:

Sans compter les projets en prévente qui flottent…

Incompétence? Optimisme délirant? Fraudes grossières? Comprenez-moi quand je prends avec un grain de sel des projets qui semblent trop beaux pour être vrais, comme la carafe Alchema pour faire de l’alcool avec des fruits

P.