Les joies du Dreamliner

J’adore prendre l’avion. Assez pour avoir hâte de passer plus de 13 heures dans les airs dans le vol direct Montréal-Shanghai d’Air Canada, le plus long vol au départ de YUL Trudeau, pour le tournage de deux émissions spéciales de Planète techno, qui seront diffusées le 16 et le 23 juin 2017  à 19h sur ICI-Explora.

Dans la cabine du Dreamliner

Le vol est dans le 787-8 (màj: exceptionnellement, c’était un 787-9) de Boeing, surnommé Dreamliner. Contrairement à ce que j’imaginais, c’est un petit avion de 250 places – pas un monstre de 350-400 places.

S’il peut voler aussi loin, c’est entre autres qu’il est fait de matière composite, plus légère et pourtant plus résistante que le métal. La courbure des ailes donne des frissons!

 

Pour plus de confort, la pression de l’air est plus élevée que dans un avion standard et l’humidité plus élevé. Comme c’est un avion moderne, le système de filtration de l’air est amélioré. Et un système de stabilisation Smooth Ride diminue l’effet des turbulences.

Pour le personnel et les pilotes, c’est aussi beaucoup plus agréable de voler dans un avion récent. Les pilotes ont un « heads-up display » qui permet de voir les informations importantes plus confortablement, sans avoir à quitter le ciel des yeux. Et devant eux, ce sont des écrans style iPad – fini les cadrans!

J’ai de la lecture, mon thermos. Et la nouvelle saison de House of Cards téléchargée dans mon téléphone, en plus du système de divertissement Ex3 de Panasonic, qui offre plus de 600 heures de divertissement).

Je décolle mercredi, je vais mettre ce billet à jour avec des photos et davantage d’information!

P.