Brain.fm: quand on veut se concentrer

brain-fm-productivite-musique-ambiance

Être bien concentré, être dans la zone, c’est un état magique. Sans distraction, on peut tout accomplir beaucoup plus, beaucoup plus vite, avec l’impression que le temps file.

Mais c’est aussi un état fragile: il suffit d’une distraction pour en sortir… Et ne plus arriver à y retourner. C’est pourquoi j’écoute souvent de la musique à bas volume pour travailler. Parfois, porter un écouteur suffit – j’oublie de démarrer la musique.

Mais j’ai découvertle site Brain.fm, qui propose de la musique conçue pour se concentrer (« Focus »), relaxer ou favoriser le sommeil. Il n’y a qu’à démarrer une session, et de faire ce qu’on a à faire. On conseille d’utiliser de bons écouteurs et d’écouter à un volume confortable (mais pas trop faible) pour de meilleurs résultats.

interface-brainfm

Qu’est-ce qu’on entend? En mode concentration légère, à de la musique instrumentale combinée avec un vrombissement de moteur d’avion, et ça peut surprendre les premières minutes. Le mode concentration profonde ressemble à de la techno tribale et me plaît plus. L’option relaxation se décline aussi en deux version: Quick Relax et Meditation – pour une pause de 15 ou 30 minutes dans une ambiance de salon de massage. J’ai essayé une fois le mode Sleep pour m’endormir, et j’ai trouvé ça soporifique (dans le bon sens du terme!).

Selon le site, l’effet de la musique se fait sentir après une dizaine de minute. Et ça correspond à mon impression – je perds vite le fil.

Brain.fm bruit ambiant

J’ai déjà expérimenté avec du bruit blanc ou des bruits atmosphériques, même les ronronnements de chats, mais je trouvais ça rapidement monotone (il y a en a une sélection sur le site). La musique du site Brain.fm évolue juste assez pour ne pas être ennuyante, mais en même temps, ce n’est pas intéressant, et c’est une bonne chose. Comme il n’y a pas de refrain, seulement des notes, des bruits, il n’y a rien pour que le cerveau accroche et nous distraire de ce qu’on fait.

J’aime qu’on puisse sélectionner une durée prédéterminée – 30 minutes, une heure, deux heures. Ça permet d’encadrer un moment de concentration ou un Pomodoro. J’aurais aimé pouvoir ajuster précisément la durée, pour les moments où je sais qu’il me reste 37 minutes avant d’avoir à quitter pour un rendez-vous, par exemple (je suis précis comme ça).

brain-fm-suivi

On a droit à 7 sessions gratuites en s’inscrivant, pour essayer le service. Par la suite, le prix est de 6,95 USD par mois ou 3,99 USD si on s’abonne sur une base annuelle. Nos sessions sont alors enregistrées par l’application.

Le site est encore en version Beta. L’application pour iOS vient d’être lancée; celle pour Android ne devrait pas tarder.

Un mot sur la science de la musique diffusée. On indique que « chaque session utilise des protocoles à hautes fréquences spécifiques qui sont très efficaces dans un milieu clinique »… Ce qui me semble un peu tiré par les cheveux. Je n’ai pas mesuré s’il y a un effet particulier par rapport à d’autre type de musique: peut-être même que le sympathique Pharmachien se moquerait de moi si je lui parlait du site. Même si ce n’est qu’un effet placebo, le rituel de démarrer une session de travail avec Brain.FM et la qualité de la musique sans distraction sont suffisants pour faciliter ma concentration.

Et travailler concentré, ça fait toute une différence. Essayez!

(Sans surprise, j’ai composé ce billet en écoutant brain.fm!)

P.

P.S.: Le service musical Spotify propose plusieurs listes de lecture sur le thème du focus et de la concentration: mais le passage d’une chanson à l’autre m’embête. Noisly est une autre option gratuite pour générer facilement des bruits ambiants apaisants.


Une réflexion au sujet de « Brain.fm: quand on veut se concentrer »

  1. Bonjour,
    Pour la concentration, j’aime bien les sons neutres, comme le white noise.
    D’après vous existe-t-il une option gratuite similaire à brain.fm?
    Merci!

Les commentaires sont fermés.